Le libraire de Belfast (2011)

  • Documentaire
  • 54min

Film suivi d’un rencontre enregistrée entre Alessandra Celesia et Federico Rossin du du 23 au 26 février (dans la limite des places disponibles).

En partenariat avec Documentaire sur Grand Écran.

Résumé

Un rappeur couvert de cicatrices, un punk dyslexique amateur d’opéra, une chanteuse adepte de x-factor. Le libraire de Belfast a construit son arche sur les échafaudages de sa petite maison en briques, où des centaines de volumes invendus racontent le naufrage d’une ville. John Clancy cherche un nouveau chemin dans les pages jaunies par le temps et les cigarettes consommées sans modération.

Belfast est une ville traversée de blessures, comme celles qui couvrent la peau des personnages, filmés si proches par l’opérateur du film. Celesia ne cède à aucun cliché sur la ville traumatisée par le terrorisme, mais elle nous fait accéder à une grande proximité au corps et elle fait sentir une vraie empathie pour les rêves de ces personnages en quête d’un père, d’une arche, d’une voie pour s’échapper du déluge.

Pays

Royaume-Uni, France

Vous pourriez également apprécier

Carrousel (2019)
  • Documentaire, 20-28 fev.
  • 1h 8m
La chasse au snark (2013)
  • Documentaire
  • 1h 40m